Histoire d’Amadis d’Orbigny, « Il écoute… », « Margot »

Il n’en tirait aucune jouissance :
Il pleurait.

Il n’avait encore jamais connu de filles.
Il était tombé fou amoureux de Margot
Et tandis que ce feu dévorait ses entrailles,
Margot riait.

Elle déménagea, loin d’Orbigny,
Loin de Saint-Aignan ;
Mais l’éloignement n’étouffa
Pas le feu dévorant.
Il le rendit encore
Plus brûlant.

Orbigny paraissait à Amadis
Encore plus terne
Encore plus éteint.
Les champs s’étendaient sans fin
Avec juste à l’horizon
L’auréole noire de la forêt.

————————————

« Margot »

Fatiguée, elle s’étend sur son lit.
Il est large, il est grand
Pour sa taille,
Qui est petite.
Petits sont ses pieds
Petit est son ventre
Petite est sa tête ;
Celle-ci parle sans cesse
A sa petite vie
En tout point insatisfaite.
La lumière qui rayonne
Au-dessus du lit
N’est pas très vive.
Sa petite cuisse gauche a
Trois hématomes,
Vagues zones crépusculaires
Piquetées de points violets.
Elles se dessinent
Sur la petite cuisse blanche
Comme des volutes d’encre
Dans un grand verre d’eau.
Il est posé sur la table de nuit
Et les volutes
Sont en suspension.
Dans quelques jours
C’est son sang qui sera
En suspension dans les
Cellules ouatées d’une serviette hygiénique.
Alors vous comprenez pourquoi elle est fatiguée.
Sa petite fatigue dévore
Chacune de ses cellules,
De la tête aux pieds,
Et son cerveau se consume,
Après avoir brillé magnifiquement
Comme le font les Super Nova.
Elle est si fatiguée
Qu’elle a l’impression
De ne plus exister.
Elle n’existe plus
Car elle ne décide de rien
Et sa vie est en tout point insatisfaite.
La lumière brille désormais
Elle est dorée et douce.
Chaque partie du corps s’endort.
L’encre est diluée dans le verre.
La couleur est belle dans ce grand verre.


 

Publicités

~ par landryjutier sur janvier 22, 2011.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :