Tunisie

Et cet air
Le soleil de 13 h
Resplendit
Et le jour est blanc
Comme les nuits sont noires.
Et cet air
Qui de bord à bord
Fait tanguer la sieste.
Les silhouettes derrière
Les persiennes
Font raisonner
la Tunisienne.

Air sans poudre
Soleil sans foudre
Et cet air
Sans étouffement
Sans canicule
Air clair
Bois du oud
Et cet air marin qui plisse
le Golfe de Tunis.

Et cet air
Menthé
Au Sidi Chabaane
Et cet air
De pignons grillés
Ni le corps, ni l’âme
En panne.
On reprends le corps à corps
Avec l’horizon
Bleu, bleu,
Comme les falaises sont rouges.

Et cet air
Qui fredonne
Dans ma tête
De jour en jour
De lendemain
En lendemain
« Je suis sur le continent africain ».

Et cet air
Plein de sable
Et de poussière
Comme un fil à la patte
Collé au coffre de la
Fiat.
Comme des aimants
Roues collées
Sur la route de Kairouan.

La grande Mosquée
Et cet air suspendu
Le rayonnement
Des prières.
On virerait bien
Les hordes de touristes
Et que palpite
Cet air peut-être
Derrière les portes
De bois de cèdre.

Et cet air
Epicé de cette sauce
Qui s’évapore
Sous le palais.
La déflagration
A la surface du visage
Les larmes qui coulent
Sur la page
Couleur brique,
Avant de gober
HOP
L’oeuf dans la brick.

Et cet air
Pluvieux,
Nuages gris
qui peuplent l’amphithéâtre.
Et la rue
Terrasse de café
A l’heure du foot.
L’odeur de pluie
Que soulève la poussière.
Et l’air des fleurs
Ici même
Dans les rues boisées
d’El Jem.

Je me faufile
Dans le train de banlieue
Tunis – Sidi Bou Saïd
Et cet air
De voyage quotidien
Raisonne de main
En main.
Et les rues, les voies,
Les grilles, les arrêts,
Les bâtiments de pierre,
Je rentre dans
La maison de mon frère.

Et cet air sec
Qui bat le linge
Sur la terrasse
Oui, sec
En 25 minutes.
Terrasse d’où
On domine
Toute la ville
Son dédale,
Ses rues,
Ses mosaïques.

Et cet air
Acre, coincé
Dans mes narines,
De la laine des tapis
Et des fleurs jasmines
L’écoulement gras des pétales blancs.
Dans cet air marin
Qui plisse
Le Golfe de Tunis,
Qui plisse
le Golfe de Tunis.

Publicités

~ par landryjutier sur décembre 31, 2010.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :