Histoire d’Amadis d’Orbigny, printemps, suite

Histoire d’Amadis

Il a écouté pendant des heures
Sa sœur avec Nicolas
(La dernière fois…qui était-ce ?
Pierre)

——————————

C’est une parcelle
Rongée par la ville,
La voie rapide
Et le pont du périphérique.
Ceinture de béton et de
Bitume,
D’où jaillit
Une cascade de verdure
Ruisselante de roses.
Une végétation grasse
Déborde
Et s’écoule
Sur quelques bâtiments,
Couches fines et minérales,
Frêles et cristallines.
Les arômes suaves
Dégoulinent sans fin,
Portés par le vent léger.
Les êtres s’évanouissent
Dans cette onctuosité végétale.
Leurs corps épousent les formes des
Arbres,
Des massifs,
Des buissons.
Suivent les chemins
Laissent leur chair
Au détour de l’un d’eux.
Ils ne sont plus que souffles
Et sèves.

———————————

Histoire d’Amadis

La première fois, ce fut le hasard ;
Et d’ailleurs, il ne pouvait pas faire autrement.

Publicités

~ par landryjutier sur juillet 23, 2010.

Une Réponse to “Histoire d’Amadis d’Orbigny, printemps, suite

  1. […] This post was mentioned on Twitter by αяf , brigitte celerier. brigitte celerier said: RT @_arf_: Histoire d’Amadis d’Orbigny, printemps, suite « Landry Jutier http://bit.ly/c2QacC […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :