Histoire d’Amadis d’Orbigny – hiver, suite

Les nappes de brumes
Courent, divaguent
Au-dessus de la surface
Lisse d’un étang,

Avant d’être retenues
Dans les rais des Branches
Des arbres nus
Réseau de dentelle fine

Grille de fibres brunes
De tiges cristallines
De brindilles pâles
Tombant une à une…

———————————–

L’âtre flamboie
L’odeur de fumée
De bois résineux
Se répand.

Les volutes s’élèvent
S’envolent vers le ciel, vers la Voûte claire et froide ponctuée
De fragiles lumières,

Ici, la chaleur tournoie,
Nous enveloppe,
Dans ce cocon,
Cet antre.
Le désir naît
Les caresses se développent
Se déroulent, s’épanouissent,
Les sentiments s’épanchent

Et les corps suivent
De délicieux chemins,

Au-delà de l’horizon,
Se délectent de suaves baisers
Dans le creux des vallons,
Réveillent leurs désirs enfouis,
Soignent leurs tristesses,
Fêtent leur union…

Publicités

~ par landryjutier sur mai 30, 2010.

2 Réponses to “Histoire d’Amadis d’Orbigny – hiver, suite

  1. j’aime tant, en plus des mots, cette atmosphère, que, peut-être à tort, je sens étrangère à mon cadre-univers actuel et instinctif des pays latins. Un voyage chez des gens que j’aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :